Idée fausse sur la course à pied qu’il ne faut pas considérer

course a pied idee fausse

Idée reçue sur le running à ne pas prendre en compte

Le running est une activité physique très populaire dans le monde entier. Cependant, il existe de nombreuses idées reçues sur cette pratique qui peuvent être trompeuses et même dangereuses pour les coureurs débutants ou expérimentés. Dans cet article, nous allons passer en revue certaines des idées fausses les plus courantes sur le running et expliquer pourquoi elles ne doivent pas être prises en compte.

1. Courir tous les jours est la meilleure façon de s’améliorer

Beaucoup de gens pensent que la clé pour améliorer leur performance en course à pied est de courir tous les jours. Cependant, cela peut entraîner une fatigue excessive et un risque accru de blessures.

Il est important d’inclure des périodes de repos dans votre programme d’entraînement afin que votre corps puisse récupérer et se régénérer entre chaque séance d’entraînement. Les experts recommandent généralement deux à trois jours par semaine sans course à pied pour permettre au corps de récupérer complètement.

2. Plus vous courez vite, mieux c’est

De nombreux coureurs débutants ont tendance à vouloir aller trop vite dès le départ, ce qui peut entraîner une fatigue rapide et un risque accru de blessures.

La clé pour améliorer sa vitesse n’est pas nécessairement d’aller plus vite tout le temps, mais plutôt d’inclure des séances spécifiques dans son programme d’entraînement telles que des intervalles ou du fractionné.

3. Il faut boire beaucoup pendant l’exercice

Boire suffisamment pendant l’exercice est important pour éviter la déshydratation, mais boire trop peut également être dangereux.

Il est important de boire suffisamment pour maintenir une bonne hydratation, mais pas au point de se sentir mal à l’aise ou d’avoir des nausées. Les experts recommandent généralement de boire environ 200 à 300 ml toutes les 20 minutes pendant l’exercice.

4. Il faut s’étirer avant la course

Beaucoup de coureurs pensent qu’il est important de s’étirer avant la course pour éviter les blessures et améliorer leur performance. Cependant, il a été prouvé que les étirements statiques avant l’exercice peuvent en fait augmenter le risque de blessure.

Au lieu des étirements statiques traditionnels, il est recommandé d’inclure un échauffement dynamique dans votre programme d’entraînement qui implique des mouvements actifs tels que des sauts ou du jogging léger pour préparer vos muscles à l’exercice.

5. Courir sur un tapis roulant n’est pas aussi efficace que courir à l’extérieur

De nombreux coureurs pensent que courir sur un tapis roulant n’est pas aussi efficace que courir à l’extérieur en raison du manque d’inclinaison naturelle et du manque de résistance au vent.

Cependant, plusieurs études ont montré que courir sur un tapis roulant peut offrir des avantages similaires à ceux obtenus en extérieur si vous inclinez légèrement le tapis et ajustez la vitesse pour simuler les conditions extérieures.

6. Les chaussures minimalistes sont meilleures pour la course

Les chaussures minimalistes sont devenues très populaires ces dernières années en raison de leur conception légère et flexible qui permet une meilleure sensation du sol.

Cependant, il est important de noter que les chaussures minimalistes ne conviennent pas à tout le monde. Les coureurs débutants ou ceux ayant des problèmes de pieds peuvent avoir besoin d’un soutien supplémentaire fourni par des chaussures plus traditionnelles.

7. Courir est mauvais pour les genoux

Il existe une idée fausse courante selon laquelle la course à pied peut causer des dommages aux articulations, en particulier aux genoux.

Cependant, plusieurs études ont montré que la course à pied régulière n’augmente pas le risque d’arthrose ou d’autres problèmes articulaires chez les personnes sans antécédents médicaux préexistants.

8. Il faut manger beaucoup avant l’exercice

Beaucoup de gens pensent qu’il est important de manger beaucoup avant l’exercice pour avoir suffisamment d’énergie pendant l’effort physique. Cependant, cela peut entraîner une digestion difficile et un inconfort abdominal pendant l’exercice.

Il est recommandé de manger un repas léger contenant des glucides complexes environ deux heures avant l’exercice afin que votre corps ait suffisamment d’énergie disponible sans surcharger votre système digestif.

Conclusion

En conclusion, il y a beaucoup d’idées reçues sur le running qui peuvent être trompeuses et même dangereuses si elles ne sont pas correctement comprises. En suivant les conseils ci-dessus et en faisant preuve de bon sens dans votre programme d’entraînement, vous pouvez profiter des nombreux avantages de la course à pied tout en minimisant les risques de blessures ou d’autres problèmes.

damien cartoon

Damien R.

Damien est l'expert en technologies et bons plans de la rédaction. Grâce à son flair et ses connaissances, Damien vous apporte ses conseils au quotidien pour mieux consommer.

A suivre