Pourquoi on dit bogey ?

pourquoi bogey dit

« Bogey, c’est le jeu qui vous fait gagner! »

D’où vient le terme bogey et pourquoi est-il utilisé dans le golf ?

Le terme « bogey » est utilisé dans le golf pour désigner un score qui est une unité de plus que le par sur un trou donné. Il provient du nom d’un personnage fictif, Bogeyman, créé en 1867 par l’auteur britannique Arthur Hughes. Dans sa nouvelle intitulée « The Bogey Man », ce personnage était censé être capable de jouer au golf à des scores très bas et ainsi impressionner les autres joueurs. Le terme s’est ensuite répandu et a fini par être associé aux scores supérieurs au par sur un trou donné.

Quels sont les différents types de bogeys et comment pouvez-vous les éviter ?

Il existe plusieurs types de bogeys qui peuvent nuire à votre performance. Les principaux sont les suivants: le manque de concentration, la procrastination, l’anxiété et le stress. Pour éviter ces bogeys, vous pouvez adopter des stratégies telles que la planification et l’organisation de votre temps; prendre des pauses régulières pour vous détendre; apprendre à gérer votre anxiété et votre stress en pratiquant des techniques de relaxation; et maintenir un niveau élevé de concentration en limitant les distractions autour de vous.

Comment un bogey peut-il affecter votre score au golf ?

Un bogey peut avoir un impact significatif sur votre score au golf. Un bogey est le nombre de coups que vous prenez pour terminer un trou, plus un coup supplémentaire. Si vous obtenez un bogey sur chaque trou, votre score total sera considérablement plus élevé qu’avec des scores par ou sous le par. Par conséquent, il est important d’essayer de réduire les bogeys et d’améliorer votre jeu afin de minimiser l’impact qu’ils ont sur votre score final.

Les origines du jeu de « Bogey » : une histoire fascinante !

Le jeu de « Bogey » est un jeu qui remonte à plusieurs siècles. Il a été joué par des générations et des générations de golfeurs, et il continue d’être populaire aujourd’hui. Mais quelles sont les origines du jeu ? Quelle est l’histoire fascinante derrière ce divertissement emblématique ?

Les premières traces documentaires du jeu de « Bogey » datent du début du XIXe siècle, bien que certains historiens pensent qu’il pourrait être encore plus ancien. Le terme « bogey » provient probablement d’un personnage fictif appelé Colonel Bogey, crée par le compositeur britannique Arthur J. Penn en 1914 pour sa chanson militaire intitulée The same old story (« La même vieille histoire »). Dans la chanson, le colonel Bogey représente une figure autoritaire et imposante qui marche au pas sur un terrain de golf – une image très appropriée pour ce type de compétition !

Avec le temps, le terme « bogey » s’est répandu dans tous les clubs de golf aux États-Unis et en Europe. Les règles officielles ont été établies en 1921 par l’USGA (United States Golf Association) : chaque trou doit être complété en un nombre précis coups ou moins afin que les joueurs puissent obtenir un score total inférieur à celui du colonel Bogey – c’est-à-dire 18 coups ou moins sur 18 trous. Depuis lors, le jeu est rester relativement inchangés malgrés certaines modifications mineures apportés aux règles au fil des années.

En somme, le jeu de «Bogey» est une tradition riche et passionnante qui se transmet depuis plusieurs siècles entre amateurs comme professionnels du sport !

Comprendre la terminologie des bogeys : quand, où et comment l’utiliser correctement

Les bogeys sont une terminologie utilisée pour décrire les performances d’un joueur de golf. Ils représentent le nombre de coups qu’un joueur moyen devrait prendre pour compléter un trou ou un parcours. Les bogeys peuvent être calculés en fonction du handicap et des conditions du terrain, ce qui permet aux joueurs de comparer leur performance à celle d’autres joueurs avec des handicaps similaires.

La terminologie des bogeys est généralement utilisée lorsque vous discutez des scores obtenus sur un parcours particulier ou lorsque vous évaluez la performance globale d’un golfeur. Par exemple, si un golfeur termine un trou avec trois coups de moins que son bogey estimé, on peut dire qu’il a réalisé «trois sous-bogey». De même, si un golfeur termine le parcours avec six coups au-dessus du total estimé de tous ses bogeys combinés, on peut dire qu’il a réalisé «six over-bogey».

Enfin, il est important de noter que les bogeys ne doivent pas être confondus avec les pars (le nombre standard attendu pour chaque trou). Alors que les pars donnent une indication approximative du score attendu sur chaque trou individuellement, les bogeys fournissent une estimation plus précise basée sur votre handicap et sur la difficulté relative du terrain spécifique à partir duquel vous jouez.

Conclusion

On dit bogey car c’est un terme qui a été utilisé pour décrire le score moyen que les golfeurs devraient viser sur chaque trou. Cela est devenu une expression populaire et peut être utilisée pour décrire quelqu’un ou quelque chose qui est à la hauteur des attentes, ou plus près du but que ce que l’on attendait. Bogey est donc un mot très utile et polyvalent qui peut s’appliquer à presque toutes les situations.

avatar 11adc47b3ee66d8ba595aebaf9351eb4

Anna

A suivre